Un grand cru de Saint-Estèphe (33) lancerait sa cuvée HOLLANDE à 18%

Profitant de conditions météo improbables et de l’impopularité grandissante du président de la République, un grand cru de Saint-Estèphe (33), célèbre commune du Médoc, s’apprêterait à produire un millésime inédit, la cuvée HOLLANDE, dont la teneur en alcool égalerait le pourcentage de satisfaits des deux premières années du quinquennat (18%).

Une cuvée Hollande à conserver en cave quelques années

Gonzague de COURTEVERGE, œnologue de renom du cours de l’Intendance de BORDEAUX (33) qui a eu la primeur du nectar en question, se montre dubitatif : « le raisin, vendangé en 2012, présentait de belles promesses. A la première gorgée, la cuvée HOLLANDE révèle de belles notes au parfum de rose, une rondeur et une générosité puissante. Même s’il a de la cuisse, les arômes de caramel et vanille persistants finissent par laisser un goût amer dans la bouche, une improbable saveur de Flanby ®, ce qui en fait au final un breuvage âpre et même austère … Néanmoins, il y existe une infime chance qu’il retrouve un certain équilibre. Gardez-le en cave environ 3 ans, pour le ressortir en 2017 ».

Un vigneron local se montre lui plus enthousiaste malgré les risques que la réglementation européenne fait peser sur un vin dont le degré d’alcool lui vaudrait presque le qualificatif de porto. « Avé’ le changement climatique, fan de chichoune, le raisin gagne chaque année en glucides. On va quand même pas aller contre Dame nature Vindieu ! En plus, c’est de nouveau le grand amour entre Fanfan et Angela qui ont passé le week-end du 8 mai ensemble. On l’a convaincu de défendre notre cause ! On lâche un peu les Allemands s’agissant du schnaps et en contrepartie, ils viennent pas nous dailler sur le pinard millédiou ! Et puis Hollande, il va pas nous en faire un fromage » termine-t-il dans un grand éclat de rire.

Du côté des grands châteaux, c’est le silence radio. Une rumeur voudrait que le breuvage soit proposé aux chanceux coureurs du très couru marathon du Médoc le 13 septembre prochain. L’auteur de ces quelques lignes, habitué de l’épreuve mais forfait en raison d’une étourderie chronique, s’en mord déjà les doigts !

 

De notre envoyé spécial dans le Médoc, ANDRE SALLAFRANQUE

1 pensée sur “Un grand cru de Saint-Estèphe (33) lancerait sa cuvée HOLLANDE à 18%

  1. À 18% de Hollande, ce n’est plus du vin mais du spiritueux. Dans notre cas, on appelle cela plutôt du sirupeux, et d’ici 3 ans, va falloir le secouer, le Hollande, mais ça risque d’être imbuvable. Hein, c’est déjà imbuvable ? Ah bon, bah ça va alors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>