Dieudonné : le Tribunal administratif rend son spectacle obligatoire pour tous les Bordelais

Coup de théâtre hier soir après la réunion du Tribunal Administratif de Bordeaux : se démarquant de la jurisprudence récente du Conseil d’Etat, les magistrats ont décidé, non pas d’interdire le spectacle du comique-troupier Dieudonné, mais de le rendre obligatoire pour tous les habitants de Bordeaux.

 

dieudonne_portrait_reference

Tous les habitants de Bordeaux devront se rendre au spectacle du comique.

Réunis au restaurant « La Cruche Fendue« , rue Alcide Bouchon, les magistrats administratifs se sont penchés d’abord sur de succulents plats, puis sur l’affaire qui défraie la chronique nationale. Ils ont au final rendu un jugement pour le moins audacieux, dans la continuité de la lutte ancestrale de leurs illustres prédécesseurs Girondins contre la tentation centralisatrice de la capitale.

Un véritable coup d’éclat juridique, qui, d’après le Président DEROULEMEC, était à prévoir : « Le Conseil d’Etat est apparu aux ordres d’un Ministre presque aussi drôle que le principal accusé. Il était temps de rétablir la balance judiciaire, aussi le Tribunal Administratif de Bordeaux a fait preuve d’indépendance et a décidé de rendre le spectacle de Dieudonné M’bala M’bala obligatoire pour tous les habitants de la commune de Bordeaux. » 

 

Un jugement inattendu, et qui n’est pas sans poser de gros problèmes logistiques à la Mairie de Bordeaux : « ca va être le gros bocson, nous confie le premier édile de la Ville, pour réunir les 250.000 habitants de Bordeaux autour de ce clown. Enfin, heureusement qu’on a construit le grand Stade, tiens j’y pense, il pourra servir à ça ! « . Un gros travail à venir pour la nouvelle équipe municipale.

 

De notre correspondant Adam BROSSE.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>