Bordeaux (33) : la Garonne se retire, les Chartrons et Bacalan se trouvent désormais rive droite !

chartrons

Vent de panique hier en fin d’après-midi sur les quais des Chartrons (rebaptisés depuis quais Georges Brassens) ! Au moment où la tumultueuse Garonne se retirait lentement des ruelles submergées de la commune, les habitants des quartiers des Chartrons et de Bacalan ont eu la surprise de découvrir que les intempéries ont quelque peu modifié le tracé millénaire du fleuve nourricier.

Archibald*, négociant de la place bordelaise déambulant sur le Cours Balguerie-Suttenberg (désormais allées des Travailleurs), était inconsolable : « Quelle tristesse pour ma famille installée aux Chartrons depuis plusieurs siècles ! Quand Maman apprendra que ses petits-enfants devront désormais être scolarisés à Lormont … Nous comptons demander à notre maire un pont aérien entre la rive gauche et notre quartier à l’image de ce que les Américains ont fait à Berlin pendant la guerre froide, pour ne pas nous laisser à la merci des Bolcheviques ».

Côté Bacalan, les esprits semblaient moins perturbés. José*, peintre en bâtiment retraité depuis peu, préférait en rire. « Ça fait plus de quarante cinq ans que je vis ici et que les types du quartier d’à côté nous regardent un peu de haut quand on dit qu’on est de Bacalan. Alors rive gauche ou rive droite, on s’en cague un peu, anfiguey ! ».

Certains néo-bordelais, tel Pierre, musico-thérapeute parisien qui a pris ses quartiers à Ginko, s’émerveillent des caprices de la nature : « J’étais installé à Pigalle il y a encore quelques années. Pouvoir retrouver cette ambiance en ayant payé seulement 5.000€ le m², c’est inespéré ! ».

De notre envoyé spécial, André SALLAFRANQUE.

* Les prénoms n’ont pas été modifiés.

2 pensées sur «Bordeaux (33) : la Garonne se retire, les Chartrons et Bacalan se trouvent désormais rive droite !»

    • Bonjour Bruneau,

      Si vous avez des doutes sur la fiabilité de cette information, vous devriez regarder si vous trouvez un éco dans d’autre grands titres sérieux de la presse indépendante française comme le gorafi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>