Ils veulent appeler leur fils « Gésier de canard » : le tribunal de Dax (40) s’y oppose

bebe

Un jeune couple de la banlieue dacquoise, Maïté et Michel ESCAOUDOUN, rêvaient de donner à sa progéniture un nom original. Après un petit repas légèrement arrosé chez “Ramuntcho”, les deux tourtereaux avaient ainsi choisi le prénom « Gésier de Canard », dans un dosage équilibré entre singularité, modernité, et hommage aux traditions gasconnes.

C’était hélas sans compter sur une administration toujours plus tatillonne : l’officier d’état-civil en charge de l’enregistrement, Mlle Marguerite CROUSTADE, aurait ainsi estimé ce prénom « contraire à l’intérêt de l’enfant », et avisé sans délai le procureur de la République. Ce dernier, du nom de Nestor PIEDEPORC, a immédiatement saisi la juge des affaires familiales, Mme Henriette GARBURE ; laquelle, au nom de l’intérêt supérieur de l’enfant, a refusé l’enregistrement, proposant à la place le prénom « Nanard ». Dans son délibéré, Mme GARBURE a jugé « profondément indigne d’introduire une référence déplacée, en l’espèce gastronomique, au sein de la relation filiale, malgré tout le bien que pensent les Landais de ces morceaux de choix d’une volaille emblématique ». Un jugement appelé à faire grand bruit dans le Sud-ou-Est.

Par notre correspondant, Didier SANQUETTE

9 pensées sur «Ils veulent appeler leur fils « Gésier de canard » : le tribunal de Dax (40) s’y oppose»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>