Bruno Twix, la nouvelle idole des jeunes, à la salle des fêtes de Campet-et-Lamolère

Après celles de Pissos, Mugron, Angresse et Moustey, la salle des fêtes de Campet-et-Lamolère, mise à disposition gracieusement par le Conseil municipal, était pleine à craquer :  venue de tout le Pays de Marsan, une foule jeune et bigarrée était venue assister à la dernière représentation de la nouvelle idole internationale, coqueluche de Youtube et autre MSN, Bruno Twix.

Bruno-Mars

Bruno Twix, la nouvelle idole des jeunes, était à Campet-et-Lamolère lundi soir

« Eh bé, ya du monde, con de Manon ! » nous harangue un jeune, ébahi par l’affluence. Gaston Rabastens, repéré aux sélections montoises de l’émission The Voice, se charge de la première partie, et entonnera notamment une version électro de « Se Canto » qui a su électriser la foule.

C’est alors que surgissent sur scène les Raiders, qui accompagneront Twix tout au long de sa prestation : entamant sa prestation par son tube planétaire « Quand j’étais ton homme », il passera en revue la plupart de ses succès (de « l’Argent la fait bien rire » à « Juste la façon dont tu es »), sous les hurlements ininterrompus d’une foule déchaînée.

A 22h, les lumières s’éteignent, l’assistance encore sous le coup de l’émotion se prépare à plier bagage et à se diriger vers la sortie.

Mais c’est sans compter sur Bruno Twix et les Raiders, qui remontent sur scène pour un grandiose moment musical : un duo Bruno Twix / Michel Etcheverry, ce dernier étant venu spécialement de Dancharia dans un car affrété pour l’occasion par la société Boullet. lls entonnèrent une version magistrale de « Passe la balle à Bala« , avant de finir le spectacle par une interprétation déchirante de « Dios te salve Maria olé olé olé« .

Larmes aux yeux, Bruno Twix saluera le public, laissant dans les cœurs des jeunes Campétoises un souvenir impérissable.

 

De notre correspondant, Yves Salles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *