Procès Carlton / DSK : le réalisateur Marc DORCEL fournira une assistance technique pour les reconstitutions

strass

« Nom d’une pipe, il faut absolument tirer tout cela au clair ! » se serait écrié le président du tribunal de Lille hier au soir. Ainsi, alors que les premières auditions ne permettent pas à ce jour d’établir clairement un partage des responsabilités, le procès dit du CARLTON de Lille (59) pourrait bien connaître un coup d’accélérateur à la suite de la décision du magistrat de procéder à des reconstitutions.

Pour ce faire, le réalisateur Marc DORCEL aurait été convoqué par la justice pour prodiguer une assistance technique aux enquêteurs, les spécialistes de la police nationale s’étant vite retrouvés débordés par la complexité des scènes de crime.

Le capitaine LOUBSENS, ancien chef de la brigade des mœurs de Captieux (33) muté par la suite dans le Nord, se livre pour sud-ou-est.fr : « Quand le juge a parlé de reconstitutions, beaucoup de gardiens de la paix se sont portés volontaires. Mais les pauvres drôles, ils avaient du mal à garder leur calme. Cap de Biou, c’était un beau bordel si vous me passez l’expression ! Avec monsieur DORCEL, on a maintenant un véritable regard d’expert ».

Nul doute que le voile sera bientôt levé sur les imbrications de cette triste affaire !

De notre spécialiste “justice”, Morgane CLARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>