Dernière minute : le chauffeur de taxi de PONTONX SUR l’ADOUR (40) en grève reconductible

Solidarité ! Voici le maître-mot qui anime Jean-Patrick PECHALOU, unique chauffeur de taxi de la commune de PONTONX. « Même si je ne suis jamais allé à PARIS (75), je peux comprendre la colère de mes collègues. Les affaires ne sont pas bien roses depuis plusieurs années. Moi j’ai commencé avec une Renault FUEGO en 1998 et j’ai dû baisser progressivement de gamme pour rouler désormais en Skoda ».

taxiSe contenter de chômer ne satisfait pas Jipé comme le surnomme son entourage proche. « J’ai donc choisi de mettre en place des opérations escargot au niveau de plusieurs points clés du département ».

Initialement positionné sur le chemin vicinal qui longe les arènes, l’ami PECHALOU a été rapidement contraint de déplacer son véhicule face aux menaces d’un chauffeur estonien passablement énervé, ancien champion d’U.R.S.S de lutte gréco-romaine, au volant d’un 38 tonnes chargé de livrer l’entreprise de produits surgelés LASPEGOUR.

Frustré, notre chauffeur de taxi a décidé de prendre le taureau par les cornes en rejoignant la D147 qui mène jusqu’à Montfort-en-Chalosse mais l’absence de véhicules durant 20 minutes a fini de le convaincre de passer la vitesse supérieure. Aux grands maux, les grands remèdes !

Volontairement provocateur, il a poussé le vice jusqu’à bloquer pendant presque une heure la D42 en direction de Castets, provoquant un embouteillage impliquant 4 véhicules. « J’ai finalement laissé passer la fourgonnette de la Poste, car le facteur avait un colis contenant le magnétoscope que j’ai acheté à ma femme pour la Saint-Valentin »  rougit notre téméraire contestataire. A la faiblesse a succédé l’intransigeance : le père DUBROCA, prêtre de la paroisse de Saint-Paul-lès-Dax venu apporter la communion à une dame âgée du hameau de LALUQUE, s’est vu administrer un sermon sur les méfaits de l’économie libérale, lui si habitué à tancer ses ouailles le dimanche matin ! Les conducteurs des 2 autres véhicules, Hervé et Jean-Luc PECHALOU, neveux de notre révolutionnaire de circonstance ont fait part de leur compréhension.

Malgré nos supplications, Jean-Patrick n’a rien voulu dévoiler de son plan diabolique pour demain qui devrait à nouveau pousser Bison Futé à annoncer une journée rouge pour le sud du département. Sud-ou-est.fr, en partenariat avec la radio La voix de l’Armagnac (100.7 FM) s’engage à tout mettre en œuvre pour vous tenir, en continu, informés des itinéraires de secours au cas où vous croiseriez la route de notre énergumène.

De notre correspondant, André SALLAFRANQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>