Les stewards d’Air France obligés de porter des bérets basques lors des escales à Biarritz (64)

leonardo

 

« Té, ça devrait les changer un peu de leurs casquettes les beròis de la capitale ! » s’exclamait dimanche Beñat SUSPEREGUY, charcutier-traiteur sur le marché d’Hasparren (64).

La nouvelle a en effet fait grand bruit de la Soule à la Basse Navarre : la direction d’Air France aurait demandé à son personnel masculin de se coiffer d’un béret à la descente de l’avion lors d’escales en l’aéroport de Biarritz Pays Basque (64), en concordance avec les coutumes locales.

Le personnel navigant ne serait pas au bout de ses surprises. La rumeur courait en effet qu’une même initiative toucherait sous peu les hôtesses, tenues d’enfiler les seyantes et confortables espadrilles de Mauléon en lieu et place des traditionnels escarpins et de ranger au placard leurs foulards Hermès© pour leur préférer les éclatants foulards rouges dont la jeunesse aquitaine s’empare traditionnellement à l’heure des ferias.

« Hilh de pute, ça va faire repartir un peu l’artisanat dans la région » se félicite Peyo ETCHEVERRY, chargé d’études à la chambre de Commerce de Bayonne. « Quand je pense à mon cousin Joan qui était obligé de vernir du piment d’Espelette pour le vendre aux touristes …».

Du côté de la compagnie, le personnel ne serait pas contre l’idée de quitter les austères uniformes pour les tissus chamarrés des bords de l’Adour. Le comité d’entreprise se serait même conclu au son de l’éternel Il est un coin de France popularisé par le regretté Luis Mariano.

De notre correspondant, André SALLAFRANQUE

5 pensées sur «Les stewards d’Air France obligés de porter des bérets basques lors des escales à Biarritz (64)»

  1. c’est tout a fait normal, il faut respecter les coutumes locales.Air France parle d’ailleurs de doter les stewards de kalachnikov pour l’escale marseillaise et de pain de plastic pour les escales corses. Pour les escales bretonnes ou une bombarde était prévue, le syndicat des pilotes s’y est opposé arguant du fait que la sécurité était en jue, le bruit des réacteurs étant couvert

  2. Pingback : Les stewards d’Air France obligés ...

Répondre à Francis BURNEL Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>